les réponses à vos questions : 0 800 94 80 06 (gratuit)

Informations sur le Syndrome du Choc Toxique

Attention : Les tampons sont associés à une affection rare mais grave appelée Syndrome du Choc Toxique (SCT).

Le SCT c’est quoi ?

Le SCT est causé par des toxines produites par une toxine bactérienne appelée Staphylococcus aureus (staphylocoque doré) qui est souvent présente dans le nez et dans le vagin. Ainsi, il peut affecter les hommes, les femmes et les enfants.

Environ la moitié des cas se déclarent chez les femmes et les filles réglées.

Le SCT lié aux règles est associé à l’utilisation de tampons. Il a plus de chance de se développer chez les femmes et les jeunes filles de moins de 30 ans.

Un diagnostic et un traitement rapide sont primordiaux.

Consultez www.tssis.com pour plus d’informations sur le SCT.

Les symptomes

Le SCT peut se produire n’importe quand pendant les règles ou peu après.

En effet, Il peut rapidement passer des symptômes proches d’une grippe à une affection grave qui peut être fatale.

Les symptômes du SCT sont énumérés ci-dessous mais tous ne se présentent pas forcément : forte fièvre soudaine (en général au dessus de 39°), vomissements, diarrhées, éruption cutanée ressemblant à un coup de soleil, maux de gorge, vertiges, douleurs musculaires, évanouissements ou état proche de l’évanouissent lorsque vous vous mettez debout. Vote peau peut également peler aux stades ultérieurs de la maladie. Donc si vous avez l’un ou plusieurs de ces symptômes vous devez immédiatement :

Retirer le tampon
Consulter votre médecin
Lui dire si vous portiez un tampon et que vous êtes concernée par le SCT
Si vous avez déjà eu le SCT vous pouvez l’avoir de nouveau.

Si vous avez déjà eu les symptômes du SCT par le passé, parlez en à votre médecin avant de porter à nouveau des tampons.

Comment réduire le risque de SCT ?

Utiliser une serviette hygiénique au lieu d’un tampon au moins une fois par jour pendant vos règles
Toujours utiliser l’absorption minimale adaptée à votre flux et changer votre tampon toute les 4 à 8 heures.
Et donc, ne pas utiliser de tampons.